mardi 22 mars 2016

The Scorpion Rules by Erin Bow

The Scorpion Rules (Prisoners of Peace, #1)
Titre : The Scorpion Rules
Auteur : Erin Bow
Éditeur: Lumen
380 pages 
------------------------------------------------------ 
La première règle, pour éviter la guerre ? En faire une affaire personnelle… Très personnelle.

Duchesse de Halifax, princesse de la Confédération panpolaire, mais surtout… otage. Je m’appelle Greta Stuart, et ma vie ne tient qu’à un fil. Il y a quatre cents ans, une série de terribles conflits liés au changement climatique a ravagé la planète : guerres, famines, inondations, exodes… Débordées, les autorités ont fait appel à une intelligence artificielle omnisciente pour tenter de mettre un terme au massacre. Mais Talis – c’est son nom – a vite pris son indépendance et le contrôle du monde. Désormais, il garde en otages les fils et filles des grands dirigeants de la planète. À la première déclaration de guerre, les héritiers des deux camps concernés sont froidement exécutés.

Il me reste seize mois à tenir, seize mois avant d’avoir dix-huit ans et de pouvoir quitter le Préceptorat où je suis prisonnière depuis l’âge de cinq ans. Mais l’arrivée d’un nouveau pensionnaire, venu du pays voisin du mien, va tout changer. Elián, qui ne cesse de défier Talis, de mépriser les règles qui régissent notre existence, met nos vies à tous en danger. Malgré tout, son esprit de révolte est contagieux. La résistance serait-elle possible ? Car nous le savons tous : le pays natal d’Elián va forcément finir par déclarer la guerre au mien…
------------------------------------------------------------------------------------------------------ 
Lorsque l'éditrice a présenté ce livre, je dois avouer que j'étais très très intriguée par le synopsis qui annonçait un titre novateur et je vous avoue c'est le cas.

 Nous sommes dans le futur, le monde a été ravagé par de multiples guerres et les ressources se font rares. Afin d'éviter de nouvellex guerres, une AI a décidé de prendre les choses en mains et a créé le Préceptora. Qu'est ce que c'est? Et bien c'est une sorte d'école où les enfants des dirigeants actuels vivent et apprennent à devenir de bons futurs dirigeants mais c'est surtout une prison doré pusiqu'à la moindre déclaration de guerre, les deux enfants peu importe le premier pays qui attaque se fait tuer. C'est brutal mais efficace. Je ne vais pas dire grand chose de plus sur l'univers dont découle beaucoup de l'intrigue, mais le concept m'a de suite plu, il y a un côté injuste pour les enfants mais il y a aussi un côté très humain.

Pour les personnages, on va suivre Greta, elle a été élevée en sachant que sa vie pouvait s'arrêter du jour au lendemain et en même elle accepte cette tâche. C'est je pense la chose, la plus étrange à comprendre, ce manque de rébellion et en même temps plus on avance, plus on comprend que les enjeux représentent la population entière d'un pays. En tant que lectrice, j'avoue avoir eu du mal à accepter certaines décisions, voir traits de caractères de  cette jeune fille, mais elle a été élevée pour être une enfant de la paix et elle assume jusqu'au bout.

A mes yeux, il faut rentrer dans ce livre sans trop en savoir donc je ne vais vraiment rien dire de plus sur l'intrigue, cependant le rythme du livre n'est pas parfait, il y a certaines longueurs notamment sur les derniers chapitres. Et je pense vraiment que ce livre c'est quitte ou double, soit on adhère soit on déteste mais j'avoue que pour moi j'adhère. Je n'ai pas lu de livre si novateur depuis pas mal de temps et je salue l'auteur pour l'univers, les choix assez risqués qu'elle a prise et ses personnages peu communs. 

4 commentaires:

  1. Tu m'intrigues, je prends note de ce livre qui pourrait me plaire :D

    RépondreSupprimer
  2. Ce livre me tente bien , je vais aller à Gilbert joseph pour regarder s'il l'on en plus dans ta dernière vidéo tu as dis qu'il avait Lady Midnight et d'après ce que j'ai vue sur leur site il est beaucoup moins cher qu sur Amazon donc je fonce ^^

    RépondreSupprimer
  3. Le synopsis est intriguant mais comme tu dis qu'il y a des longueurs ça fait peur! Je me laisserai peut être tenter un jour... haha

    RépondreSupprimer